les logos des universités co-habilitées

test La biologie moderne a fait faire un bond extraordinaire à notre compréhension des mécanismes moléculaires intervenant dans le monde du vivant. Cette connaissance ouvre actuellement un champ d’investigation original et fascinant qui permet aux jeunes physiciens et biophysiciens de mettre en œuvre leurs méthodes expérimentales et théoriques pour l’observation et la modélisation des systèmes biologiques, de l’échelle microscopique aux systèmes intégrés.

Le parcours de M2 recherche « Systèmes Biologiques et Concepts 
Physiques » propose 3 sous-parcours qui
 correspondent à différentes 
approches de l’interface physique-biologie.

Le sous-parcours
 Biophysique propose de faire travailler ensemble des étudiant·es 
physicien·nes, biologistes,  biochimistes voire médecins, à l’image des équipes de recherche interdisciplinaires. L’approche est centrée sur les méthodes
 physiques pour l’étude des systèmes biologiques. Les concepts physiques qui sous tendent ces méthodes sont enseignés (cristallographie,  RMN, optique,  méthodes numériques, mécanique, etc.), puis leurs apports à l’étude du vivant, de la molécule à la cellule, sont illustrés .

Les deux autres sous-parcours (Interface Physique-Biologie IPB
 et Physique de la Matière et Biologie PMB) s’adressent principalement à des étudiant·es 
physicien·nes souhaitant acquérir une formation complémentaire
 sur les concepts et les méthodes en 
biologie (génétique, neurosciences, développement, etc.) tout en poursuivant des études de physique 
de très haut niveau (physique statistique, physique de la matière molle, optique, systèmes dynamiques etc).

Étudiant·es Concerné·es et Débouchés

Les trois sous-parcours (Biophysique, IPB et PMB) concernent les étudiant·es actuellement en Master 1 (M1) de physique ou au niveau équivalent des Grandes Écoles d’ingénieurs. Des étudiant·es en 3e année de médecine ayant suivi des parcours renforcés en sciences (école de l’INSERM, parcours médecine/sciences) peuvent également candidater. Le sous-parcours Biophysique est aussi ouvert  aux étudiant·es des M1 de chimie ou de biologie/biochimie. Pour les trois sous-parcours, le recrutement se fait sur dossier et entretien.

Ces trois sous-parcours «recherche» ont vocation à conduire à la préparation et à la soutenance de thèses dans des laboratoires publics mais également privés (biotechnologies, instrumentation bio-médicale, bioinformatique, industrie pharmaceutique nécessitant une double formation au contact de la recherche). La thèse est une première expérience professionnelle, qui ouvre aux différents secteurs de la recherche publique (CNRS, INSERM, INRA, CEA, Universités) et du secteur privé.

Le parcours SBCP est cohabilité par Sorbonne Université, Université Paris Cité  et Université Paris Saclay.